Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Nouveautés Livres

Louve  - tome 6 - La reine des Alfes...

Thorgal T6 :
La reine des Alfes
Sortie prévue le 23 sept 2016

Demain les chats

Demain les chats
Sortie prévue le 3 octobre 2016

Outlander - 8 - a l'Encre de Mon Coeu...

Outlander T8 :
A l'encre de mon coeur
Sortie prévue le 5 octobre 2016

Harry Potter 8 : Harry Potter and the...

Harry Potter T8 :
Harry potter et l'enfant maudit
Sortie prévue le 14 octobre 2016

Blake & Mortimer - tome 24 - Testamen...

Blake & Mortimer T24 :
Le testament de William S.
Sortie prévue le 25 novembre 2016


La Moisson des Lys

Répondre au sujet

 :: A :: Paul Arène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Moisson des Lys

Message par Admin le Mer 17 Aoû - 15:02

Prenons la faucille et la gourde.
J’aperçois l’orient qui luit.
La chaleur tantôt sera lourde.
Profitons d’un reste de nuit.
Tous en marche, et point de paresse.
Appelez, cognez aux volets.
Je sais une moisson qui presse 
Plus que les seigles et les blés.

Moissonneur, mets le bât sur l’âne,
Vois si les flacons sont remplis,
Prends ta faucille paysanne
Et va couper des fleurs de lys !

Depuis quatre mois, ô délices,
On ne voyait sous le ciel bleu
Que Lys purs dressant leurs calices,
Peuplés de bêtes à bon Dieu ;
“ Si tous ces lys montent en graine,
Murmurait de peuple insolent
La France à la saison prochaine
Ne sera plus qu’un champ tout blanc ”.


Et plein d’une aimable surprise,
“ Ah ! soupirait le roi Henri,
Que de lys tremblant sous la brise !
Comme ma France a refleuri !
“ Des lys ! j’en ai là pour les mitres,
Pour les coussins, pour les manteaux,
J’en ferai graver sur mes vitres,
Et j’en broderai mes châteaux.
“ Des lys, des lys sans qu’on les compte ;
Venez, prélats et courtisans ;
Cent pour toi, duc, vingt pour toi, comte ;
Et qu’on rosse ces paysans !
“ Après, en vrai roi gentilhomme,
Nous irons, rien n’est plus aisé,
Planter sur les remparts de Rome 
Mon étendard fleurdelisé.
Mais voici que le matin brille… ”
Le peuple, ouvrier diligent,
A sorti sa grande faucille,
Et fait tomber les fleurs d’argent.
Et puis, les ayant ramassées,
Dans les fossés du grand chemin,
Il les entasse par brassées.
L’eau les emportera demain.

Maintenant, buvons deux rasades,
Les lys ne repousseront pas.
Mais vous oubliez, camarades,
Que la moisson attend là-bas.
En route ! les blés sont superbes.
La cigale crie aux échos,
Et nous mêlerons à nos gerbes 
Quelques rouges coquelicots.
Moissonneur, mets le bât sur l’âne,
Vois si les flacons sont remplis,
Car ta faucille paysanne
N’a pas laissé de fleurs de lys.

Juillet 1871
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 386
Date d'inscription : 25/06/2016
Localisation : Chez vous

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Répondre au sujet

 :: A :: Paul Arène

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum